Accueil  >  Décoration  >  Tadelakt
Tadelakt
Vous avez rénové votre intérieur, revu votre isolation et envisagez désormais des travaux de décoration pour votre intérieur et ne savez quel enduit choisir ?

Contactez la Société G. Palopoli à Epervans, en Saône et Loire, qui pourra vous renseigner sur le Tadelakt. Cette technique d'enduit à la chaux d'origine marocaine et qui, comme son nom l'indique, sera réalisée par ce professionnel du bâtiment qui saura masser, frotter, polir et aplanir avec beaucoup de minutie.

Vous pourrez opter pour cet enduit, fabriqué également à l'aide de chaux aérienne éteinte, aussi bien pour votre intérieur que pour votre extérieur.

Le tadelakt est totalement étanche, supporte des taux d'humidité élevé et peut être utilisé en toute tranquillité dans votre salle de bains par exemple ; en règle générale il convient à toutes les surfaces exposées à l'eau même les sols (au Maroc c'est l'enduit idéal pour les hammams!)

Le plâtrier ajoutera à la chaux aérienne éteinte une charge (sable, quartz, argile, incuit) pour la rendre prête à être enduite, puis les pigments qui permettront d'obtenir la teinte que vous aurez choisie, très souvent une couleur chaude : ocre, brun, safrané, vermillon...

Soucieux du travail bien fait, le professionnel préparera très soigneusement la surface à traiter avant d'attaquer son enduit : lessivage, rebouchage de fissures, de trous, ponçage...

Puis l'application de l'enduit se fera en deux couches, la seconde étant plus « liquide ». Dans une pièce suffisamment aérée, le plâtrier appliquera à l'aide d'une lisseuse en appuyant fortement mais sans toutefois lisser. La première couche à peine sèche, il appliquera la seconde sans trop appuyer cette fois, dans le but d'un enduit plus lisse.

Il va ensuite s'attaquer à la partie la plus délicate : il va devoir « resserrer » l'enduit au galet, au plastique, au fer, à la taloche.... de façon circulaire, afin de lisser, d'éviter les fissures, les effets craquelés....

Le travail de surveillance de l'ouvrage devra être effectué pendant plusieurs heures afin de guetter le moindre craquelage, et de palier à toute infiltration et à toute laitance : traces blanches et coulures ! L'oeil et le toucher du « maître » seront essentiels à ce travail !

Le lendemain quant l'enduit sera sec, il procédera au savonnage de l'enduit qui le rendra brillant, lisse et étanche, en frottant délicatement mais sans oublier un millimètre !

L'aspect final sera doux, fin et les ondulations seront différentes selon le travail effectuer au galet par le plâtrier, d'où une grande originalité décorative possible avec le tadelakt !

Cette technique à la chaux étant très délicate à appliquer, nous vous conseillons de faire appel à votre professionnel des travaux du bâtiment : la Société G. Palopoli à Epervans.
Partagez cette page
avec vos amies et amis